MÉLUSINE A EU DIX GARÇONS, GRANDS ET FORTS, MAIS LE PLUS SOUVENT AFFLIGÉS D'UNE MARQUE PHYSIQUE SINGULIÈRE, RAPPELANT QU'ILS ÉTAIENT LE FRUIT DE L'UNION D'UNE FÉE ET D'UN MORTEL.

 

LES 10 FILS DE MÉLUSINE


 

Jean d'Arras, auteur à la fin du XIVe siècle d'un Roman de Mélusine rédigé pour le duc Jean de Berry, nous les décrit ainsi.

En dépit de ces particularités physiques, plusieurs fils de Mélusine connurent, toujours d'après Jean d'Arras, une glorieuse destinée.

 

 

LES FILS 1aD’après les panneaux " La légende de Mélusine " composant la salle d'exposition " La fée "
Urien

Urien avait le visage plus large que long, un œil rouge, l'autre pers et de très grandes oreilles

 

Eudes

Eudes présentait une oreille en "manille de ...", mais était "beau et bien fait"

 

Guy

Guy, ou Guion, avait un œil plus haut que l'autre

 

Antoine

Antoine porter sur la joue gauche une patte velue

 

Renaud

Renaud n'avait qu'un œil, mais si perçant qu'il voyait à "plus de vingt lieues", soit plus de 80 km

 

Geoffroy

Geoffroy, dit la grand'dent, vint au monde avec une dent de sanglier lui saillant de la bouche

 

Fromont

Fromont avait sur le nez une tâche velue telle une peau de taupe ou de fouine

 

Horrible

Le 8ème fils avait trois yeux dont l'un au milieu du front. Il a été surnommé Horrible car il avait fait mourir deux nourrices avant l'âge de 4 ans. Devant un tel danger, il fut décidé de le tuer et il a été enterré à l'église Montierneuf de Poitiers

 

Raymonnet

Seuls Raymonnet et

 

Thierry

Thierry, les deux derniers, ne portaient aucune marque surnaturelle