Les origines

 

Selon les prospections archéologiques menées en 1994 par Sylvère Bignault, l’habitat à l’époque gallo-romaine, dans l’actuel canton- ou dans le secteur- de Lusignan, se concentrait à 83% dans la vallée de la Vonne ou dans les environs proches. Deux sites ont ainsi été inventoriés : l’un au pied de Lusignan, à proximité de la Vonne, l’autre à Pranzay.

Les sources rendent difficilement définissables la nature de ce peuplement primitif.

On peut toutefois penser que l’habitat gallo-romain était principalement constitué de villae. L’occupation humaine est fortement affectée par les crises successives qui conduisent à la chute de l’Empire romain d’Occident en 476.

 

Pour les cantons de Lusignan et Vivonne, Sylvère Bignault ne répertorie plus que neuf sites pour le bas-Empire contre trente-huit pour l’époque précédente. Les deux sites de Lusignan et Pranzay font partie de ceux qui disparaissent. La villa de Pranzay est toutefois mentionnée dans un texte daté de la fin du VIIe siècle.